Accueil > L'amiante bleu ou crocidolite

Devis diagnostic immobilier partout en France
Des experts en diagnostics immobiliers près de chez vous
Entrez le code postal ou la ville du lieu de l'expertise

L'amiante bleu ou le Crocidolite, tout savoir sur l'amiante bleu ou la Crocidolite, découvrir l'asbeste bleu

 

 

L'amiante bleu ou le crocidolite, l'amiante le moins utilisé dans l'industrie

 

Une élasticité moindre que celle de la chrysotile ou de l'amiante blanc

 

Sous quelle apparence on retrouve l'amiante bleu dans la nature, comment reconnaitre les fibres d'amiante bleu?

 

L'amiante bleu est l'amiante qui représente que des désavantages pour l'homme

 

L'exploitation de l'amiante bleu ou du crocidolite tend à disparaitre

 

Quelle utilisation de l'amiante dans l'industrie aujourd'hui?

 

 

 

 

L'amiante bleu ou le crocidolite, l'amiante le moins utilisé dans l'industrie

 

  Parmi toutes les variétés de l'amiante existantes dans la nature, l'amiante bleu ou le Crocidolite est l'espèce de l'amiante la moins utilisée dans l'industrie avec environ 5% d'utilisation parmi toutes les amiantes existantes. Comme on peut le voir, l'amiante bleu est à l'opposé de l'amiante blanc dont l'utilisation dans l'industrie avoisine les 90%. Même si l'amiante bleu n'est pas utilisé d'une manière significative en industrie, le danger qu'il représente n'en est pas moindre et les mêmes actions de protection et de prévention concerneront donc ce type d'amiante chaque fois qu'il est susceptible d'être rencontré sur le terrain.

 

 

 

Une élasticité moindre que celle de la chrysotile ou de l'amiante blanc

 

  Il est vrai que l'amiante bleu ou le crocidolite a une très bonne élasticité qui va jusqu'à la possibilité de le tordre jusqu'à 90°, mais sa flexibilité reste tout de même moindre que celle de l'amiante blanc. On peut même dire que c'est une des variétés de l'amiante les moins flexibles ce qui lui a d'ailleurs valu un emploi si insignifiant dans le monde industriel. L'amiante bleu a eu son nom en raison de sa couleur qui passe souvent d'une nuance grise à un bleu plutôt sombre et profond. Lors des premières essais d'utilisation de l'amiante bleu dans l'industrie, ce manque d'élasticité de l'amiante a immédiatement détourné les industriels de cette variété d'amiante qui restera tout même utilisée dans certains domaines où certaines de ses caractéristiques dépassent celles des autres espèces d'amiante existantes dans la nature.

 

 

 

Sous quelle apparence on retrouve l'amiante bleu dans la nature, comment reconnaitre les fibres d'amiante bleu?

 

  Les fibres d'amiante bleu ou du crocidolite sont facilement reconnaissables par leur forme qui rappelle celle des cheveux. Les fibres d'amiante bleu ont une texture fine, naturellement bouclées et sont longues et droites comme celles de l'amosite. Ce sont justement ces fibres fines et extrêmement volatiles qui représentent le plus grand danger pour l'organisme de l'homme. Ces fibres d'amiante bleu peuvent en effet se trouver dans l'air et ainsi elles sont très facilement inhalables par les personnes se trouvant à proximité. En effet, une fois inhalées, les fibres d'amiante se déposent dans les voies respiratoires indéfiniment dans le temps et sont le plus souvent la cause de l'apparition des maladies très graves des nombreuses années après l'exposition.

 

 

 

L'amiante bleu est l'amiante qui représente que des désavantages pour l'homme

 

  L'amiante bleu ou le crocidolite n'a en effet rien pour elle. D'un côté son élasticité et la résistance à la chaleur et aux chocs mécaniques sont bien moindres que ceux de son cousin l'amiante blanc ou le chrysolite et de l'autre côté ses fibres amiantées sont les plus volatiles de toutes les variétés de la famille des amiantes amphiboles. C'est ainsi que l'amiante bleu est vraiment la variété de l'amiante la plus dangereuse pour l'homme si elle est utilisée dans les domaines qui touchent à la vie courante(les constructions des biens d'habitation par exemple). Les scientifiques ont noté que près de 20% des mineurs qui avaient travaillés sur les sites d'extraction du crocidolite ou de l'amiante bleu avaient été morts de mésotheliome ce qui est un pourcentage extraordinairement élevé. Pire encore, même les populations habitant les localités des anciennes mines d'extraction d'amiante ont été touchées par des maladies propres à une intoxication par l'amiante, notamment par l'asbestose.

 

 

 

L'exploitation de l'amiante bleu ou du crocidolite tend à disparaitre

 

  Pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, l'exploitation de l'amiante bleu s'est complétement arrêté dans quasiment tous les pays du monde. Les industriels ont en effet beaucoup plus préféré l'amiante blanc ou chrysotile dont la résistance à la chaleur ou au feu est beaucoup plus importante. C'est d'ailleurs là tout le problème de l'amiante dans le monde aujourd'hui où les industriels ont lancé une propagande d'une soi-disant non-dangerosité de l'amiante blanc ou chrysotile, tout en dénigrant l'amiante bleu ou crocidolite qu'ils considèrent comme le seul amiante vraiment dangereux. Ceci est une erreur terrible, car l'amiante blanc possède les mêmes fibres, certes moins volatiles, mais faciles à inhaler quand même, qui une fois dans l'organisme restent dans ce dernier durablement provoquant des maladies à l'issue souvent mortelle. L'amiante bleu est ainsi devenu une sorte d'alibi de ces pays principaux producteurs d'amiante blanc qui ne veulent absolument pas abandonner ce marché si lucratif même au prix de sacrifices de nombreuses vies humaines.

 

 

 

Quelle utilisation de l'amiante dans l'industrie aujourd'hui?

 

  Comme déjà dit, l'utilisation de l'amiante bleu a été quasiment complétement abandonnée de par le monde notamment en raison de sa haute dangerosité pour l'homme et du manque de ses performances vis à vis des autres variétés d'amiante (C'est surtout cette deuxième raison qui a amené les industriels à abandonner l'exploitation massive de l'amiante bleu dans l'industrie, car comme on a déjà pu le voir ce n'est pas le danger pour l'homme qui fait reculer les industriels quand il s'agit de réaliser les profits). Aujourd'hui quelques rares utilisations de l'amiante bleu persistent comme la fabrication de la pierre fine l'Œil du Tigre par exemple où les fibres d'amiante bleu ou crocidolite ont été mélangées à du quartz donnant une pierre à allure resplendissante. Le danger pour l'homme est nul car les fibres d'amiante bleu sont en état dur et il n'y a aucune volatilité et le risques d'absorption des fibres d'amiante volatiles est donc nul. Dans certains pays très mauvais élèves l'amiante bleu ou le crocidolite est encore utilisé dans les constructions mélangé à du ciment ce qui est, comme on a pu le voir un peu plus haut, la porte ouverte à des contaminations futures des personnes qui habiteront ou travailleront dans ces mêmes constructions. Le problème que l'amiante bleu représente est donc loin d'être complétement réglé dans sa totalité.

Dossier technique amiante

Diagnostic technique amiante

Copyright © 2005 - 2017 - Dimexbat | Déclaration CNIL n°1350739 | Mentions légales | Annuaire Immobilier | 123 Diagnostic Immobilier

Gîte La Cigale Rouge : 6 à 8 personnes dans le Vaucluse
Location semaine ou week-end
Gîte tout confort avec piscine
eurofins
Pour vos analyses d'amiante dans l'air et les matériaux